Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Naziréen



Le Nazirite ou Nazarite (mot hébreu traduit en français par Naziréen) fait référence au Juif qui fait un voeu ascétique décrit dans Nombres 6:1-21. Le mot "Naziréen" vient du mot hébreu nazir signifiant "consacré" ou "séparé". Ce voeu exige que l'homme ou la femme :

  • s'abstienne de vin, de vinaigre de vin, de raisin, de raisins secs, et, selon certains, d'alcool et de vinaigre d'alcool.

  • s'abstienne de se couper les cheveux.

  • évite les cadavres et les tombes, même ceux des membres de la famille, et tout ce qui peut contenir ces choses.

Après avoir rempli ces conditions pour une période de temps donnée (qui doit être spécifiée dans le voeu personnel, et qui durera au moins 30 jours), le Naziréen prendra un bain dans le Mikvé et fera trois offrandes : un agneau pour l' "holocauste" (olah), une brebis pour le "sacrifice d'expiation" (hatat) et un bélier pour le "sacrifice d'actions de grâce" (shelamim), et une corbeille de pains sans levain avec une offrande de galette de froment arrosée d'huile, qui accompagneront le sacrifice d'actions de grâce (aussi appelé offrande de paix).

Le Naziréen est décrit comme étant "saint pour l'Eternel" (Nombres 6:8 Semeur), bien qu'en même temps il doive offrir un "sacrifice d'expiation" (pour le péché). Cette contradiction a conduit à des approches divergentes à propos du naziréat dans le Talmud, et par les autorités qui suivirent.

La Loi Juive (Halakha) a une riche tradition des lois sur le naziréat. Selon la perspective du Judaïsme Orthodoxe, ces lois ne sont pas une curiosité historique, mais peuvent être mises en pratique aujourd'hui. Cependant, comme il n'y a plus de Temple à Jérusalem pour accomplir le voeu, et un voeu peut être définitif, les autorités rabbiniques modernes découragent fortement cette pratique.