Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Moshav



Le Moshav (mot hébreu signifiant implantation ou village, pluriel moshavim) est un type de coopérative agricole en communauté de fermes individuelles établies par le Parti Travailliste Sioniste pendant le second aliyah (1904 – 1914).

Les Moshavim sont identiques aux Kibboutzim avec un accent sur le travail communautaire et furent conçues selon le programme de construction de l'Etat Sioniste, juste après "le Yishouv" ("implantation Juive", mot employé par le mouvement Sioniste avant l'établissement de l'Etat d'Israël, pour désigner l'ensemble des Juifs résidant en Palestine. Ces résidents furent donc collectivement appelés "le Yishouv". Ce mot fut utilisé dès 1880), sous le Mandat Britannique de la Palestine au 19ième siècle. Mais contrairement aux kibboutzim collectifs, les fermes du moshav étaient la propriété de particuliers et étaient de taille identique.

Les travailleurs produisaient des récoltes ou des marchandises qui leur appartenaient grâce à leur travail personnel ou collectif, ce qui leur permettait de vendre leurs denrées alimentaires et de pourvoir à leurs besoins. Le soutien communautaire se faisait par une taxe particulière. Celle-ci était identique pour chaque famille de la communauté ; cela créa ainsi un système où les bons fermiers vivaient mieux que les mauvais, contrairement aux kibboutzim où (au moins théoriquement) tous les membres jouissaient du même niveau de vie. Les Moshavim sont dirigés par un conseil élu, et beaucoup existent encore aujourd'hui.

Parce que la forme du moshav gardait la famille comme le centre de la vie sociale et évitait les expériences marquantes de garderie commune des enfants, c'était beaucoup plus attirant pour l'immigrant Mitzrahi (Juifs du Moyen-Orient) des années 50 ou 60 que la vie commune radicale du kibboutz. Pour cette raison, le kibboutz est principalement resté une institution Ashkénaze (Juifs de l'Europe). Au contraire, le moshav a permis une meilleur intégration et absorption des immigrants orientaux.