Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Makabim



Les Macchabées (mot hébreu, pluriel makabim) sont un mouvement national Juif de libération qui combattit et qui gagna l'indépendance de la Judée face à Antiochos IV Epiphane de la dynastie hellénistique des Séleucides, à qui succéda son fils Antiochos V Eupator. Les Maccabées fondèrent la dynastie royale des Asmonéens et établirent l'indépendance Juive sur la Terre d'Israël pendant environ un siècle (de 164 à 63 avant Jésus-Christ).

Le nom Makabim est parfois vu comme un synonyme pour toute la dynastie des Asmonéens, mais les propres Macchabées étaient Juda Macchabée et ses quatre frères. Le nom Makabim était un épitaphe personnel de Juda, et les générations suivantes n'étaient pas parmi ses descendants. Bien qu'il n'y a pas d'explication définitive concernant la signification de ce mot, nous suggérons celle-ci : ce nom vient du mot araméen maqqaba, "le marteau", en reconnaissance de sa férocité dans les batailles. Il est aussi possible que le nom Makabim soit un acronyme du verset de la Torah "Mi Kamocha Ba'elim YHWH", « Qui est comme toi parmi les dieux, ô Eternel ? » (Exode 15:11).

La révolte en elle-même implique de nombreuses batailles, dans lesquelles les forces Macchabéennes gagnèrent en infamie au sein de l'armée Syrienne parce qu'elles utilisaient la tactique de la guérilla. Après la victoire, les Makabim entrèrent en triomphe à Jérusalem et purifièrent rituellement le Temple, rétablirent l'adoration traditionnelle Juive et mirent en place Jonathan Macchabée en tant que Grand Prêtre. Une grande armée Syrienne fut envoyée pour briser la révolte, mais elle dut rentrer en Syrie à cause de la mort d'Antiochos IV. Son commandant Lysias, préoccupé par les affaires internes Syriennes, se mit d'accord pour un compromis politique qui laissa alors la liberté religieuse aux Juifs.

Chaque année, les Juifs célèbrent Hanoukka en commémoration de la victoire de Juda Macchabée sur les Séleucides et des miracles qui en suivirent (voir Hanoukka).