Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



La Kippa



La kippa (mot hébreu signifiant dôme, pluriel kippot, se dit aussi yarmulk en Yiddish) est une calotte mince, habituellement légèrement ronde, portée par les Juifs pratiquants.

La kippa était traditionnellement portée seulement par les hommes (les femmes se couvraient davantage la tête avec un foulard, un chapeau ou une perruque). Aujourd'hui, quelques femmes Juives non-Orthodoxes portent aussi une kippa. Certains Juifs ne portent la kippa que pendant les prières, les paroles de bénédiction ou l'étude des textes religieux Juifs. Les Juifs plus traditionnels la portent toute la journée, s'assurant de ne pas marcher plus de deux mètres sans avoir la tête couverte, particulièrement à l'extérieur.

La plupart des différentes façons de se couvrir la tête son acceptables selon la Loi Juive (Halakha) parce qu'il n'y a aucune loi particulière concernant le fait de se couvrir la tête. L'habitude de porter une kippa n'a pas de base Scripturaire et n'est même pas requise par le Talmud. Elle n'avait pas obtenu de statut obligatoire (d'un point de vue Juif Orthodoxe) jusqu'à l'écriture du Shulhan Aroukh au 16ième siècle, bien que c'était devenu une habitude quelques siècles plus tôt.

Elle est devenue un symbole d'identification du Judaïsme au dernier siècle.