Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Kapparah



Kapparah (hébreu כפרה, 'expiation') signifie 'victime expiatoire, propitiatoire' : « Et tu offriras comme sacrifice pour le péché, chaque jour, un jeune taureau, pour faire propitiation [כפר, kippur], et tu purifieras l’autel en faisant propitiation [כפר, kaphar] pour lui » (Exode 29:36 Darby). Dans le rituel de la tradition religieuse Juive, le Kapparah se situe la veille du Yom Kippout : « De même, le dixième jour de ce septième mois, c’est le jour [Yom] des propitiations [Kippour], ce sera pour vous une sainte convocation » (Lévitique 23:27 Darby).

« Dieu a présenté Jésus comme propitiatoire [grec hilastêrion] pour les péchés, à travers sa fidélité allant jusqu'à sa mort sacrificielle » (Romains 3:25 Complete Jewish Bible).

Le mot grec hilastêrion apparaît aussi en Hébreu 9:5 (« Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire [grec hilastêrion] » (Hébreux 9:5) ; et le mot hébreu équivalent kapporeth est trouvé dans Exode 25:17 (« Tu feras un 'siège de miséricorde' [כפרת, kapporeth "propitiatoire"] d’or pur » (Exode 25:17 King James 21).

En Hébreu 9:5, ce mot signifie 'propitiatoire' ('siège de miséricorde' dans la King James 21) qui formait le couvercle de l'Arche de l'Alliance dans le Saint des Saints du Tabernacle, puis du Temple, là où le Grand Prêtre entrait seulement une fois l'an, à Yom Kippour, pour offrir un sacrifice pour les péchés du peuple.

En Romains 3:25, ce mot signifie 'propitiation, expiation, victime expiatoire' et correspond au mot hébreu כפר (kappar), qui a la même signification dans le Tanakh (Bible hébraïque), et qui a pour signification de base soit 'couvrir', soit 'effacer'. Ces deux significations expriment bien ce que Dieu fait lorsqu'Il pardonne les péchés : Il les couvre pour être hors de sa vue et / ou Il les efface.

La racine trilitère (racine contenant une séquence de trois consonnes) du verbe 'expier' et du nom 'expiation' (כפר) est la racine d'autres verbes et noms :

  • le verbe 'couvrir', « Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu la couvriras [כפר kaphar] d’un enduit, en dedans et en dehors » (Genèse 6:14 Semeur),

  • le nom 'couvercle', « Vous fabriquerez le couvercle [כפרת, kapporeth] du coffre en or pur » (Exode 25:17 Parole De Vie),

  • le nom 'rançon', « Et si une indemnité lui est imposée, il donnera la rançon [כפר, kopher] de sa vie selon tout ce qui lui sera imposé » (Exode 21:30 Darby).

La racine trilitère (כפר) est aussi la racine de noms en rapport avec des choses qui normalement couvrent ou protègent ce qui est à l'intérieur :

  • 'le bitume', « Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu feras l’arche par loges, et tu l’enduiras de bitume [כפר, kopher] par dedans et par dehors » (Genèse 6:14 Ostervald),

  • 'la gelée', « Il donne la neige comme de la laine, Il répand la gelée [כפור, kaphor] blanche comme de la cendre » (Psaume 147:16),

  • 'le village', « et Jonathan, fils d’Ozias, était commis sur les trésors qui étaient à la campagne, dans les villes, et dans les villages [כפר, kaphar], et dans les tours » (1 Chroniques 27:25 Darby).