Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Kabbale



Avertissement aux lecteurs

En tant que chrétiens, nous ne sommes pas d'accord avec les livres de la Kabbale (particulièrement le Seder haZohar) et avec l'utilisation ésotérique faite à partir de ces livres par certaines personnes. Ces livres ne sont cités qu'à des fins historiques et parce qu'ils font partie de la littérature rabbinique.

La Kabbale (mot hébreu Kabbala, "tradition reçue") est une forme ésotérique du mysticisme Juif qui tente de révéler des choses mystiques cachées de la Bible hébraïque (Tanakh).

Le mot “Kabbala” fut originellement utilisé pour les textes talmudiques parmi les Géonim et par les Rishonim (voir la Littérature rabbinique) comme une référence au corps principal de la tradition orale des enseignements Juifs, accessible à tous. Même les oeuvres des Prophètes furent considérées comme de la Kabbale avant qu'elles ne soient considérées comme faisant partie de la tradition écrite. Dans ce sens, la Kabbale était considérée comme faisant référence à toute la Loi orale du Judaïsme.

Avec le temps, la Loi orale fut écrite, mais les enseignements ésotériques restèrent une tradition orale. Ainsi ce mot vint se connecter aux autres doctrines de la connaissance ésotérique concernant Dieu. Maintenant, même les enseignements ésotériques de la Torah sont écrits, mais c'est toujours connu sous le nom de Kabbale.

Selon la tradition juive, la Kabbale vit le jour avec Adam, bien que les rabbins modernes libéraux fixent son origine au 13ième siècle. Cette connaissance vint comme une révélation donnée à quelques pieuses personnes privilégiées dans un passé lointain, et fut préservée seulement par quelques privilégiés. La façon correcte pour enseigner cette sagesse est écrite dans le Talmud (chapitre deux du Traité Haggiga). Elle est considérée comme faisant partie de la loi orale juive par la majorité des religieux Juifs des temps modernes, bien qu'elle n'aie pas l'agrément de beaucoup de rabbins libéraux modernes, ni d'une minorité de rabbins orthodoxes.

  • Le Zohar (mot hébreu, signifiant “splendeur”) est considéré comme le livre le plus important de la Kabbale. C'est un commentaire mystique de la Torah, écrit en araméen médiéval et en hébreu médiéval. Il contient une discussion sur la nature de Dieu, l'origine et la structure de l'univers, la nature de l'âme, le péché, la rédemption, le bon et le mauvais, et autres thèmes apparentés. Le Zohar n'est pas un livre, mais un groupe de livres.