Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Judaïsme



Le Judaïsme (du grec Ioudaïsmos, venant lui-même de l'hébreu יהודה, Yéhoudah, 'Juda' ; en hébreu יַהֲדוּת, Yahédout, se distinguant du mot grec 'Judéen' etnos) est la religion et la façon de vivre du peuple juif. C'est une religion monothéiste qui prend son origine dans la Bible Hébraïque (aussi connue sous le nom de Tanakh) et plus tard dans des écrits comme le Talmud. Le Judaïsme est considéré par les Juifs religieux comme l'expression de la relation d'Alliance que Dieu a développé avec les Enfants d'Israël.

Le Judaïsme est historiquement pratiqué depuis plus de 3000 ans. C'est l'une des plus anciennes religions monothéistes et la plus ancienne à survivre actuellement. Beaucoup d'aspects du Judaïsme ont directement ou indirectement influencé l'éthique et les lois civiles de l'Occident séculaire.

Les Juifs sont un groupe ethno-religieux qui inclut ceux qui sont nés Juifs et ceux qui se convertissent au Judaïsme. Les plus grand mouvement religieux Juifs sont le Judaïsme Orthodoxe (le Judaïsme Haredi et le Judaïsme Moderne Orthodoxe), le Judaïsme Conservateur et le Judaïsme Réformé. Une des principales sources de différences entre ces différents groupes est leur approche de la Loi Juive. Le Judaïsme Orthodoxe affirme que la Torah et la Loi juive sont d'origine divine, éternelles et inaltérables, et qu'elles doivent donc être suivies de façon stricte. Le Judaïsme Conservateur et le Judaïsme Réformé sont plus libéraux ; le Judaïsme Conservateur promeut généralement une interprétation plus traditionnelle des exigences que le Judaïsme Réformé. Une position typique du Judaïsme Réformé est que la Loi juive doit être vue comme un ensemble de lignes générales plutôt qu'un ensemble de restrictions et d'obligations dont l'observance est obligatoire pour tous les Juifs. Historiquement, les Courts de justice appliquent la Loi juive; aujourd'hui, ces courts existent toujours mais la pratique du Judaïsme est principalement volontaire. L'autorité concernant les questions théologiques ou légales n'est pas investie en une seule personne ou une seule organisation, mais en ce qui concerne les textes sacrés, ce sont les rabbins et les érudits qui les interprètent.