Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Hallah



Le Hallah est un pain particulier mangé lors du shabbat et des fêtes Juives (excepté pour la Pâque). Le mot hallah fait aussi référence à une petite quantité de pâte, de la taille d'un oeuf, qui est traditionnellement séparée du reste de la pâte avant la cuisson. Pendant la période biblique, cette portion de pâte était mise de coté en tant que dîme pour les prêtres (voir Nombres 15:17-21).

La coutume veut que l'on mange trois repas pendant le Shabbat, et ces repas commencent avec une bénédiction sur les deux miches de pain. Le Hallah, pain enrichi, souvent tressé, est traditionnel. La bénédiction, "Hamotzi", est la même que pour tous les pains : "Baruch atah Adonai, Eloheinu Melech ha'olam, hamotzi lechem min ha'aretz" ("Bénis sois-tu, Eternel notre Dieu, Roi de l'univers, qui apporte le pain sur la terre").

Les recettes traditionnelles demandent un grand nombre d'oeufs, de la farine blanche et du sucre. Les recettes modernes tendent à utiliser peu d'oeufs (il y a même des recettes 'sans oeufs') et remplacent la farine blanche par de la farine complète, de l'avoine ou autre farine fantaisie. Parfois le miel ou la mélasse remplacent le sucre.

La pâte est roulée en une forme allongée qui est tressée avant la cuisson. Des graines de pavot, de nigelle ou de sésame sont éparpillées sur le pain avant la cuisson ; on dit que ces graines symbolisent la manne mangée par les Israélites pendant leurs 40 années de séjour dans le désert après l'exode d'Égypte. La pâte est enduite de blanc d'oeuf avant la cuisson pour lui donner un aspect doré. On ajoute parfois des raisins. A Rosh Hashana, le Nouvel An Juif, le Hallah peut être roulé en forme circulaire, afin de symboliser le cycle de l'année.