Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Guénizah



Une Guénizah (mot hébreu גניזה, pluriel guénizot) est littéralement un 'magasin' ou un lieu de dépôt dans les synagogues Juives. Elle est utilisée pour stocker les livres usés écrits en langue hébraïque ainsi que des documents traitant de sujets religieux avant qu'ils reçoivent une sépulture appropriée dans un cimetière. En effet, il est interdit de jeter des écrits contenant le nom de Dieu (יהוה). Le mot Guénizah vient de la racine hébraïque ג-נ-ז, qui signifie 'cacher' ou 'ranger'. Avec le temps, il devint un nom pour le lieu où les écrits sont rangés. Il serait alors mieux traduit par 'archive' ou 'dépôt'.

Cette coutume inclut aussi des rassemblements périodiques du contenu de la Guénizah pour les enterrer dans un cimetière ou 'beit hayim'. Ainsi les synagogues de Jérusalem enterrent le contenu de leurs Guénizot tous les sept ans.

La Guénizah de loin la plus connue est celle du Caire, réputée à la fois par sa taille et par son contenu étonnant. Elle attira l'attention des érudits occidentaux par la découverte de Jacob Saphir (1822 – 1886) et fut principalement étudiée par Solomon Schechter et Shlomo Dov Goitein.