Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Goyim



Goy (mot hébreu, pluriel goyim ou goys dans certaines langues occidentales) est une translittération du mot hébreu qui signifie "nation" ou "peuple". De façon concrète, aujourd'hui, c'est un synonyme pour païen ou non-Juif.

Dans la Bible Hébraïque, goy et ses variantes apparaît au moins 550 fois en faisant référence aux Israélites et aux nations païennes. Le premier mot goy écrit est en Genèse 10:5, et il s'applique aux nations non-israélites. La première mention relative aux Israélites est en Genèse 12:2, lorsque Dieu promit à Abraham que sa descendance formerait une goy gadol ("grande nation"). Alors que les premiers Livres de la Bible Hébraïque utilisent souvent le mot goy pour décrire les Israélites, les autres Livres ont tendance à appliquer ce mot pour les autres nations.

Selon la littérature Rabbinique, les nations non-Juives sont au nombre de 70, et chacune avec sa propre langue. Considérant ce verset « Il (Dieu) fixa les limites des peuples d’après le nombre des enfants d’Israël » (Deutéronome 32:8), Rashi expliqua : "A cause du nombre des Enfants d'Israël qui vinrent par destinée de Shem, et à cause du nombre des âmes des enfants d'Israël qui vinrent en Egypte, Dieu donna une 'limite aux peuples' [pour qu'ils puissent se distinguer] par 70 langues".

« Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens [Goyim] n’agissent-ils pas de même ? » (Matthieu 5:47).

Ici Jésus fait allusion au fait que les Goyim n'ont pas reçu la révélation de Dieu comme l'ont reçue les Juifs, et en conséquence il leur est moins demandé.

« Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur : Je t’ai établi pour être la lumière des nations [Goyim], pour porter le salut jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 13:47).

Esaïe 49:6, cité ci-dessus, est essentiellement la Grande Mission (Matthieu 28:19-20), telle qu'elle fut donnée au peuple Juif. La phrase "lumière pour les Goyim" (aussi trouvée en Esaïe 42:6) rappelle Esaïe 60:1-3 : « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, et la gloire de l’Eternel se lève sur toi... Les Goyim marchent à ta lumière ». Et la "lumière" qui devait venir est Jésus, la "Lumière du monde" (Jean 8:12). C'est seulement quand le peuple Juif brille de cette "lumière" qu'il peut être la "lumière pour les Goyim" qu'ils étaient supposés être.