Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Cohanim



Un Cohen (mot hébreu pour "prêtre" ou "sacrificateur", pluriel cohanim) est supposé être un homme descendant direct d'Aaron, le frère de Moïse. Un autre mot pour un descendant d'Aaron est Aaronite.

Pendant l'existence du Temple de Jérusalem, les Cohanim remplissaient des fonctions particulières vis-à-vis des offrandes quotidiennes et à l'occasion des fêtes. Le Cohen Gadol (Grand Prêtre) jouait un rôle particulier pendant le service de Yom Kippour. Aujourd'hui, les Cohanim conservent une position personnelle précise dans le Judaïsme, et sont encore assujettis à des lois particulières dans les communautés Juives Orthodoxes et, d'une façon moindre, dans les communautés Juives Conservatrices.

Le statut de Cohen fut d'abord donné à Aaron, le frère de Moïse, et à ses fils héritiers directs par Dieu (Exode 28:1-4) comme un "sacerdoce éternel". Pendant les 40 années où les Juifs errèrent dans le désert et jusqu'à ce que le Temple fut construit à Jérusalem, les Cohanim remplirent leur fonction dans un Tabernacle portatif (Nombres 1:47-54, Nombres 3:5-13, Nombres 3:44-51, Nombres 8:5-26). Leurs fonctions consistaient à effectuer des offrandes quotidiennes et des sacrifices lors des fêtes Juives (connues sous le nom commun hébreu corbanot), et à prononcer la bénédiction sur le peuple lors d'une cérémonie connue sous le nom de "imposition des mains" (Nesiat Kapayim, la cérémonie de bénédiction du sacrificateur).

Lorsque le Premier et le Second Temple furent construits, les Cohanim eurent le même rôle, mais dans une construction permanente, sise sur le Mont du Temple à Jérusalem. Ils se composaient de 24 groupes de 7 à 9 prêtres chacun. Le changement de service s'effectuait chaque Shabbat, mais lors des fêtes bibliques les 24 groupes étaient tous présents dans le Temple.

Aaron étant un membre de la tribu de Lévi, tous les Cohanim sont lévites parce que l'appartenance tribale est reçue par descendance patrilinéaire. Cependant, tous les lévites ne sont pas des Cohanim. La plupart des services du Temple (c'est-à-dire les corbanot) doivent être effectués par les Cohanim. Les lévites non-Cohen (c'est-à-dire ceux qui descendaient de Lévi, fils de Jacob, mais pas de la lignée d'Aaron) fournissaient diverses autres fonctions dans le Temple, plus particulièrement ce qui concernait la musique et les chants (Psaumes) qui accompagnaient les cérémonies dans le Temple, mais aussi d'autres fonctions incluant la garde du Temple et du Mont du Temple, les constructions, l'entretien du Temple, et l'aide auprès des Cohanim, comme leur laver les mains et les pieds avant leur office. Pendant l'ère du Tabernacle, les lévites furent utilisés pour prendre soin du Tabernacle et le transporter entre les différentes destinations.

Pendant les temps bibliques, les Cohanim assumaient leur tâche à partir de l'âge de 20 ans et quittaient le service actif à l'âge de 60 ans. Certaines imperfections pouvaient disqualifier un Cohen pour servir dans le Temple. Comme le Temple était un lieu de toute beauté, et que les services qui se tenaient à l'intérieur étaient conçus pour inspirer aux visiteurs des pensées de repentance et de présence de Dieu, un Cohen, physiquement imparfait aurait gâché l'atmosphère.