Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Anousim



Anousim (hébreu אנוסים, pluriel de anoùs) signifie "ceux qui ont été forcés" en hébreu. Selon la Loi Juive, c'est le terme officiel appliqué à tout Juif qui fut forcé à abandonner le Judaïsme contre sa volonté, mais qui fait tout ce qui est possible pour continuer à pratiquer le Judaïsme malgré cette condition forcée.

Ce mot dérive de l'expression talmudique "abear be' ones", signifiant "une transgression forcée". Le verbe hébreu concerné faisait référence, originellement, à tous les cas où un Juif avait été forcé d'agir de cette façon contre son gré. Le mot anoùs vient alors en opposition au mot meshoumad qui concerne une personne qui s'est écartée volontairement de la pratique du Judaïsme.

Le mot anousim fut le plus souvent utilisé après une conversion forcée au Christianisme des Juifs allemands à la fin du 11 ième siècle. Rashi, un rabbin français qui vivait à cette époque, écrivit au sujet de cette question dans ses opinions officielles. A cause de massives conversions forcées de Juifs en Espagne et au Portugal, au 14 ième et au 15 ième siècle, ce mot devint largement utilisé par les rabbins espagnols et leurs successeurs pendant les 600 ans qui suivirent.

Dans la littérature non-rabbinique, les Anousim furent appelés marranos ; ce mot signifie en espagnol et en portugais "porc". Dans les deux langues, espagnole et portugaise, le mot marrano a acquis la signification de "pourceau" ou "sale" (mais dans l'espagnol contemporain, il n'y a plus aucune association avec les Juifs).