Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Amida



La Amida (nom hébreu, signifiant "prière debout"), aussi appelée Shmona Esré ("Les 18 bénédictions"), est la prière centrale de la liturgie Juive. En tant que prière du Judaïsme par excellence, la Amida est souvent simplement appelée prière ("téfila") dans la littérature judaïque.

La Amida des jours de la semaine est constituée de 19 bénédictions, bien qu'originellement elle en avait 18, d'où le nom "Shmona Esré". Les trois premières et les trois dernières bénédictions sont les mêmes, de façon permanente, à proprement parler, elles constituent une sorte de "cadre" pour la Amida de chaque service de prières. Les treize autres bénédictions de la semaine sont remplacées par des bénédictions adéquates, les jours de Shabbat et de Nouvelle Lune (Rosh Hodesh), ainsi qu'aux autres fêtes Juives.

La Amida est récitée trois fois par jour, le matin, l'après-midi et le soir (« Le soir, et le matin, et à midi, je crierai et je gémirai, et il entendra ma voix » Psaume 55:17 Ostervald). Ces services de prières sont connus respectivement sous le nom de Shacharit, Minchah, and Ma'ariv. Une certaine opinion dans le Talmud, versets bibliques à l'appui (ci-dessous), pense que le concept de chacun de ces trois services de prières était basé respectivement sur chacun des trois patriarches :

  • Prière du matin (en se tenant debout devant l'Eternel, dans le respect et l'intimité) : « Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s’était tenu en présence de l’Eternel » (Genèse 19:27).

  • Prière de l'après-midi (en parlant à l'Eternel comme à un ami) : « Isaac était sorti dans les champs pour méditer [sou'ah, parler], à l’approche du soir » (Genèse 24:63 Darby).

  • Prière du soir (en demandant la protection divine pour la nuit) : « Il arriva [paga, prier, intercéder] dans un lieu où il passa la nuit, car le soleil était couché » (Genèse 28:11).