Enseignements

 

 



L'esprit d'assoupissement

par Jean-Louis Coraboeuf

« Quoi donc ? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas obtenu, mais les élus l’ont obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, selon qu’il est écrit : Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, des yeux pour ne point voir, et des oreilles pour ne point entendre, jusqu’à ce jour » (Romains 11:7-8).

« Car l’Eternel a répandu sur vous un esprit d’assoupissement [תרדמה, tardemah] ; Il a fermé vos yeux (les prophètes), Il a voilé vos têtes (les voyants) » (Esaïe 29:10).

« Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil [תרדמה, tardemah] sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme » (Genèse 2:21-23).

Le mot hébreu tardemah signifie profond sommeil, assoupissement ; Dieu fit tomber un profond sommeil sur Adam afin de pouvoir extraire de lui l'une de ses côtes et créer Eve. De même Dieu fit tomber Israël dans un profond sommeil afin de créer l'Eglise. Comme Il utilisa une partie d'Adam pour créer Eve, Dieu utilisa aussi un petit reste d'Israël pour créer Son Eglise ("il y a un reste selon l’élection de la grâce" - Romains 11:5).

Dieu créa la femme pour être la compagne de l'homme, c'est-à-dire son vis-à-vis ; de même Dieu créa l'Eglise pour qu'elle soit aux cotés d'Israël, pour être complémentaire. Le plan de Dieu réunit en un seul peuple, Son peuple et ceux qui n'étaient pas de Son peuple (Osée 2:1,25).

Les boucliers de la terre

« Les princes [nadyib, prince, coeur disposé] des peuples (les nations) se réunissent au peuple du Dieu d’Abraham ; car à Dieu sont les boucliers de la terre [מגנ ארצ, magen érets] : Il est souverainement élevé » (Psaume 47:9).

Le projet de Dieu est de réunir les hommes au coeur bien disposé à l'égard du peuple d'Israël et de faire d'eux une aide précieuse pour celui-ci : des magen érets, des boucliers terrestres. Dieu sait que Son peuple restera toujours un petit peuple au milieu des nations, aussi a-t-Il prévu de lui adjoindre l'Eglise pour que celle-ci soit comme un bouclier sur la terre.

« Je dis donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance » (Romains 11:1-2).

Dieu a-t-il rejeté Son peuple ? Non, Dieu n'a pas rejeté Son peuple, Il a même prévu de lui venir en aide au travers de l'Eglise, en tant que sentinelle et intercesseur. Ainsi Dieu prend soin de Son peuple, Israël, par le biais des chrétiens nés de nouveau (ceux qui n'étaient pas Son peuple, mais qui sont maintenant appelés Son peuple à cause de Jésus le Messie).

L'esprit d'assoupissement

« Car l’Eternel a répandu sur vous un esprit d’assoupissement [תרדמה, tardemah] ; Il a fermé vos yeux (les prophètes), Il a voilé vos têtes (les voyants) » (Esaïe 29:10).

L'esprit d'assoupissement n'est pas le fruit du hasard, mais celui du péché :

« Le Seigneur dit : Quand ce peuple s’approche de moi, Il m’honore de la bouche et des lèvres ; mais son coeur est éloigné de moi, et la crainte qu’il a de moi n’est qu’un précepte de tradition humaine » (Esaïe 29:13).

L'assoupissement est venu sur Israël parce que son coeur s'est éloigné de Dieu et que la Tradition a remplacé la crainte du Dieu vivant. Jésus, Lui-même, dénonça cette hypocrisie des pharisiens (Matthieu 15:1-9).

Nous sommes exactement dans la même situation qu'Israël, la (seconde) venue de Jésus est proche et nous devons veiller à ce que la Tradition n'éloigne pas notre coeur de Dieu. Pendant qu'il est encore temps, éloignons de nous de toute idolâtrie afin que ce qui arriva aux Israélites au temps de la première venue de Jésus ne nous arrive pas lors de sa seconde venue.

Le temps de la fin

« Car l’Eternel a répandu sur vous un esprit d’assoupissement [tardema] ; Il a fermé vos yeux (les prophètes), Il a voilé vos têtes (les voyants). Toute la révélation est pour vous comme les mots d’un livre cacheté que l’on donne à un homme qui sait lire, en disant : Lis donc cela ! Et qui répond : Je ne le puis, car il est cacheté [חתם, khatam, scellé] » (Esaïe 29:10-11).

Lorsque nous sommes endormis, toute révélation est pour nous comme les mots d'un livre cacheté (scellé). Mais, en ce qui concerne Israël, nous devons considérer ces paroles du prophète Daniel :

« Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle [חתם, khatam] le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera... Il répondit : Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées [חתם, khatam] jusqu’au temps de la fin » (Daniel 12:4,9).

Nous sommes dans ces temps de la fin annoncés par Daniel. La connaissance augmente et Dieu se révèle à Son peuple. Comme Adam ne resta pas endormi pour toujours, nous devons considérer qu'Israël ne le restera pas non plus ; l'esprit d'assoupissement sera ôté et le Livre scellé sera ouvert afin qu'Israël puisse à nouveau le lire et en avoir la révélation.

La jalousie au service d'Israël

« afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race (les Juifs), et d’en sauver quelques-uns » (Romains 11:14).

Comment amener Israël à sortir de l'assoupissement puisque les mots du Livre (la Bible) sont scellés ? Par deux fois, l'apôtre Paul répond, "en excitant leur jalousie" (Romains 11:11,14). Comment exciter leur jalousie ? En exerçant envers eux la miséricorde que nous avons obtenue à cause de leur assoupissement :

« de même ceux-ci (les Juifs) ont-ils désobéi pour que vous obteniez miséricorde, afin que eux aussi maintenant obtiennent miséricorde » (Romains 11:31 Interlinéaire).

Lorsqu'elle reconnaît ses racines juives, l'Eglise se comporte comme une épouse vis-à-vis de son époux, elle est une aide précieuse et elle est complémentaire. Ce n'est qu'avec un tel comportement que les Juifs deviendront jaloux, ils verront la grâce de Dieu qui leur est destinée, se manifester concrètement dans la vie des chrétiens. C'est alors que leur coeur sortira de son assoupissement, reconnaîtra son péché, se repentira et reviendra vers Jésus le Messie.

« Eux de même, s’ils ne persistent pas dans l’incrédulité, ils seront greffés ; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau » (Romains 11:23).

Parce que les Juifs auront vu l'amour et la miséricorde des chrétiens de façon concrète envers eux, ils sortiront de l'incrédulité. Il se rendrons compte que c'est à cause d'eux-mêmes qu'ils ont été placés dans cette situation défavorable : la richesse qui leur était destinée fut donnée aux nations. Et s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront à nouveau greffés sur l'olivier cultivé, car à Dieu rien n'est impossible ! N'oublions jamais que c'est Dieu qui effectue la greffe. C'est donc par la foi dans le Messie qu'Israël, en tant que nation, sera greffée sur sa propre racine (Romains 11:23-24).

« Et le Roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » (Matthieu 25:40).

Les Juifs sont les frères de Jésus ; et chaque fois que nous en prendrons soin (donner à manger ou à boire, accueillir, visiter, etc), c'est comme si nous le faisions à Jésus. C'est ainsi que nous serons bénis par notre Père céleste (qui est aussi leur Père) et que nous entrerons dans notre héritage du Royaume de Dieu préparé depuis la création du monde.

(retour Enseignements)