Enseignements

 

 



A cause de son Nom

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ecoute ma fille, ouvre les yeux, tends l'oreille : Oublie ton peuple et la maison de ton père, car le roi est épris de ta beauté ; Il est ton Seigneur [אדני, Adonaï], prosterne-toi devant lui ! » (Psaume 45:10-11 Interlinéaire).

Lorsque nous nous tournons vers Dieu, notre vie change radicalement, car Il nous demande d'oublier notre passé et de nous tourner vers Lui seul. Ceci implique de "cesser de prendre soin" de ceux qui étaient dans notre environnement proche (sens du verbe hébreu "oublier" dans ce contexte), et de se consacrer à Celui qui vient d'entrer dans notre vie, à savoir Dieu, Adonaï. Cela ne veut pas dire que nous devons négliger notre famille et ceux qui nous entourent, mais que, désormais, c'est Adonaï qui aura la priorité dans notre vie.

Le Seigneur – Adonaï

« Et toi, Eternel, Seigneur [אדני, Adonaï] ! agis en ma faveur à cause de ton nom, car ta bonté est grande ; délivre-moi ! » (Psaume 109:21).

Le mot Seigneur implique une réciprocité dans la relation : le Seigneur a des obligations envers Ses sujets à cause de son nom, et le sujet en a aussi envers son Seigneur. Selon le dictionnaire, le seigneur est celui qui possède un domaine (ou un royaume) et des sujets ; tout ce qui y vit lui appartient ; il a donc toute autorité sur les personnes comme sur les biens ; il doit donc prendre soin de ses sujets et leur assurer la protection.

Avec Dieu, nous devenons librement Son sujet (nous Lui appartenons) en acceptant Sa rédemption. Ce libre choix a pour nous de nombreuses répercutions : nous devons Le servir avec respect et honneur, et Lui manifestera Sa faveur (Sa grâce) envers nous. Le fait d'accepter qu'Il nous rachète implique que nous entrons dans une Alliance éternelle qu'Il ne brisera jamais, ce à cause de son Nom.

L'Eternel – Jéhovah

« A cause de ton nom, Eternel [יהוה, Jéhovah], rends-moi la vie ! Dans ta justice, retire mon âme de la détresse ! » (Psaume 143:11).

Au commencement Elohim créa les cieux et la terre (Genèse 1:1), mais c'est Jéhovah qui forma l'homme à partir de la terre et souffla dans ses narines le souffle de la vie ; l'homme devint alors une âme vivante (Genèse 2:7). Depuis la chute, l'ennemi oppresse l'âme de l'homme au point qu'elle devient comme une terre desséchée (Psaume 143:6) ; étant dans cette situation, le roi David se tourna vers Jéhovah pour qu'Il ranime (hayah, guérir, ranimer, réparer, sortir de la maladie, du découragement et de la faiblesse) son âme.

A cause de son Nom, Jéhovah manifeste Sa grâce envers ses sujets (ebed, serviteur, esclave, sujet) en réduisant au silence leurs ennemis (Psaume 143:12). Il redonne alors la prospérité à notre âme en manifestant Sa bonté.

Dieu mon Roi – Melek Elohim

« O Dieu ! tu es mon roi [מלך אלהימ, Melek Elohim] : Ordonne la délivrance de Jacob ! Avec toi nous renversons nos ennemis, avec ton nom nous écrasons nos adversaires » (Psaume 44:5-6).

La justice et l’équité sont la base du trône de Melek Elohim, et la grâce et la vérité sont devant Sa face (Psaume 89:15). Dieu est un grand Roi, juste et puissant ; c'est pourquoi Il manifesta Sa puissance pour délivrer Son peuple de la main de Pharaon (Psaume 106:8). C'est ainsi qu'Il manifesta Son amour pour Son peuple esclave en Egypte (Deutéronome 7:8).

Dieu est un grand Roi sur toute la terre et Il règne sur les nations ; Il lève parmi les nations une armée d'hommes au coeur bien disposé pour qu'ils soient des boucliers terrestres pour Son peuple Israël (Psaume 47:8-10). Nous ne nous confions donc pas dans nos armes (nos propres forces) mais dans Melek Elohim qui écrase nos adversaires, afin que nous puissions nous glorifier en Lui chaque jour et célébrer son Nom éternellement (Psaume 44:7-9).

Le Dieu de notre salut – Elohim Yesha

« Secours-nous, Dieu de notre salut [אלהימ ישע, Elohim Yesha], pour la gloire de ton nom ! Délivre-nous, et pardonne nos péchés, à cause de ton nom ! » (Psaume 79:9).

Le nom yesha (salut) vient du verbe yasha (sauver) ; ainsi le nom Josué, Yéhoshoua, est une contraction de Jéhovah et yasha, et signifie "l'Eternel sauve". Le salut est la délivrance de notre ancienne manière de vivre (en tant qu'esclave du péché) ; elle est symbolisée par la sortie d'Egypte (Exode 14:30). Elohim Yesha nous sauve en nous pardonnant tous nos péchés et en nous délivrant de notre ennemi – depuis la chute, Satan nous opprime et nous entraîne dans le péché – (Psaume 25:5,11).

Parce qu'il est Elohim Yesha, Dieu nous délivre de ceux qui nous pillent (Juges 2:16), de ceux qui nous envahissent (Psaume 79:1), de ceux qui se moquent de nous et de son Nom (Psaume 79:4), et de toutes nos captivités (Psaume 79:11). Elohim Yesha nous conduit dans Ses voies pour nous instruire et nous donner de l'espérance comme Il conduisit son peuple dans la Terre Promise (Psaume 25:4-5).

L'Eternel est mon Berger – Jéhovah Roï

« L’Eternel est mon berger [יהוה רעי, Jéhovah Roï] : je ne manquerai de rien... Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom » (Psaume 23:1,3).

Jéhovah Roï est le bon Berger qui prend soin de Ses brebis ; Il pourvoit à tous leurs besoins afin qu'elles ne manquent de rien. C'est pourquoi Il les conduit dans les pâturages les plus verts (Sa Parole) et vers les eaux les plus paisibles (le Saint-Esprit).

Le bon Berger conduit donc Ses brebis dans Ses voies (les sentiers de la justice) et marche avec elles afin d'assurer leur protection. Ainsi chaque matin, Il renouvelle Sa grâce et Sa bonté afin qu'elles soient heureuses – à condition qu'elles acceptent de rester sous Sa houlette et Son bâton.

Le Dieu de Vérité – El Emeth

« Car tu es mon rocher, ma forteresse ; et à cause de ton nom tu me conduiras, tu me dirigeras... Je remets mon esprit entre tes mains ; Tu me délivreras, Eternel, Dieu de vérité [אל אמת, El Emeth] ! » (Psaume 31:4,6).

El Emeth est le Dieu de Vérité ; le fondement de Sa Parole est la Vérité (Psaume 119:160) et tous Ses commandements (mitzvot) sont la Vérité (Psaume 119:151). Notre ennemi veut nous confondre par ses mensonges qui sont comme des filets tendus, mais en nous confiant en El Emeth nous ne serons pas confondus (Psaume 31:2).

Lorsque nous remettons notre esprit entre les mains d'El Emeth – lorsque nous Lui offrons notre vie – Il nous délivre des pièges de notre ennemi, le menteur. Il désire donc nous faire connaître la Sagesse afin que la vérité soit au fond de notre coeur (Psaume 51:8). C'est alors qu'Il pourra nous conduire dans cette Vérité pour nous instruire (Psaume 25:5) et nous donner la victoire – en proclamant la Vérité à voix haute comme le fit Jésus (Matthieu 4:4).

Le Dieu de mon secours – Elohim Azar

« O Dieu ! Sauve-moi par ton nom, et rends-moi justice par ta puissance !.. Voici, Dieu est mon secours [אלהימ עזר, Elohim Azar], le Seigneur est le soutien de mon âme » (Psaume 54:3,6).

Elohim Azar est Celui qui vient en aide à celui qui le Lui demande car Il assure notre protection. Nous ne nous appuyons donc pas sur nos propres forces et stratégies, mais sur le Dieu puissant qui nous rend justice. Ainsi Esdras eut honte de demander une escorte au roi Darius pour le protéger pendant son voyage vers Jérusalem, car il connaissait Elohim Azar (Esdras 8:22).

Lorsque nous nous confions en Elohim Azar, Il réduit au silence nos adversaires à cause de Sa fidélité (Psaume 54:7). Ainsi, nous n'avons rien à craindre car Celui qui nous a choisis et qui nous a formés dès notre naissance, est notre soutien (Azar) et nous ne sommes pas déshonorés (Esaïe 44:2 et Esaïe 50:7).

Le nom de Jésus – Yeshoua

« Jésus [ישוע, Yeshoua] est la pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l’angle. Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:11-12).

Comme le nom de Josué (Yéhoshoua), le nom de Jésus est une contraction de Jéhovah et yasha, et signifie "l'Eternel sauve". A cause de son nom [אלהימ ישע, Elohim Yesha], Dieu a tant aimé les hommes qu'il envoya son Fils unique, Yeshoua, afin que ceux qui croient en lui aient la vie éternelle (Jean 3:16) :

  • lorsque la vierge Marie enfanta Jésus (Yeshoua), elle l'appela Emmanuel – "Dieu avec nous" – afin que s'accomplissent les Ecritures (Matthieu 1:23 et Esaïe 7:14),

  • les mages cherchèrent l'enfant Jésus qui venait de naître pour adorer le roi des Juifs (Matthieu 2:2), mais Jésus a dit que son Royaume n'était pas terrestre (Jean 18:36),

  • Siméon, homme pieux et droit, dit en voyant l'enfant Jésus, "Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples" (Luc 2:29-31),

  • par la volonté de Dieu, Jésus a été fait Sagesse pour nous (1 Corinthiens 1:30),

  • Jésus reçut de son Père le pouvoir de donner la vie éternelle à tous ceux qui croient en lui (Jean 17:2),

  • Jésus est le pain de vie ; celui qui vient à lui n'aura jamais faim et celui qui croit en lui n'aura jamais soif (Jean 6:35),

  • Jésus est Seigneur et Maître (Jean 13:13),

  • Jésus est le bon Berger qui donna sa vie pour ses brebis (Jean 10:11,14), et il rassembla en une seule Bergerie le troupeau d'Israël et le Sien (Jean 10:16),

  • Jésus est notre protecteur, personne ne pourra nous ravir de sa main et de celle de notre Père céleste (Jean 10:28-29),

  • Jésus habita parmi son peuple, il est rempli de grâce et de vérité (Jean 1:14) et il est la Vérité et la Vie. Il est le seul Chemin qui mène au Père (Jean 14:6).

Comme Il utilisa Moïse pour délivrer Son peuple de l'esclavage de l'Egypte et pour le faire entrer dans la Terre Promise, Dieu nous délivre de l'esclavage du péché et nous faire entrer dans Son Royaume par Jésus-Christ.

(retour Enseignements)