Enseignements

 

 



L'esprit orphelin

par Jean-Louis Coraboeuf

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

Le projet de Dieu est d'être un Père pour ceux qui acceptent Son Fils. Jésus vint donc sur terre pour nous faire connaître son Père céleste et pour être le chemin qui mène à Lui (Jean 14:6-7). Il s'identifia clairement à son Père, "Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu" (Jean 14:7). L'Esprit du Père demeurait donc en Jésus afin que Celui-ci puisse accomplir Ses oeuvres, et c'est la raison pour laquelle, selon le prophète Esaïe, Jésus devait être appelé "Père éternel" (Esaïe 9:5).

Son départ imminent de la terre suscita donc de l'inquiétude parmi les disciples (Jean 14:1), c'est pourquoi Jésus leur dit, "Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous" (Jean 14:18). Sa présence à leur côté les confortait dans leur qualité de fils. Et comme Jésus savait qu'un orphelin était souvent quelqu'un de fragile, "Faites droit à l’orphelin, défendez la veuve" (Esaïe 1:17b), il leur fit cette promesse :

« Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous » (Jean 14:16-17).

Le Saint-Esprit a donc pour mission de remplacer Jésus dans notre vie. Il est chargé de nous conduire dans la vérité, de nous rappeler tout ce que Jésus a dit et fait, et de nous annoncer les choses à venir. C'est donc lui qui va témoigner à notre esprit que nous sommes des enfants de Dieu (Romains 8:16).

L'esprit de servitude

« Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! » (Romains 8:15).

L'esprit de servitude est un esprit qui induit un comportement d'esclave (doulos) dans le mauvais sens du terme. Il provoque la peur de Dieu et vient s'opposer à l'Esprit de Dieu qui, Lui, donne un sentiment de filiation au Père céleste (Romains 8:16). C'est donc l'Esprit de Dieu qui amènera l'enfant à devenir un fils de Dieu afin de devenir cohéritier avec Christ (Romains 8:17).

Ainsi l'enfant est potentiellement héritier, mais s'il reste un enfant il ne différera en rien d'un esclave (Galates 4:1). Pour hériter, l'enfant doit donc devenir un fils, ce qui ne se fera pas sans douleurs (Romains 8:17-19) et sans transformations.

L'esprit de servitude a pour objectif de nous empêcher de nous comporter en enfants de Dieu, et par conséquent de devenir ensuite des fils de Dieu. Cet esprit nous pousse ainsi à :

  • nous faire un nom dans l'Eglise, alors que c'est Dieu qui nous le donne (Esaïe 43:1),

  • chercher notre propre gloire au lieu de tout donner à Dieu (Jean 7:18),

  • chercher à paraître juste aux yeux des hommes (Luc 16:15),

  • rechercher l'approbation des hommes (Matthieu 6:1),

  • rechercher les honneurs (Luc 14:10).

L'Esprit d'adoption

Cet Esprit est l'accomplissement de la promesse de Jésus faite à ses disciples. Dieu a un plan précis pour ceux qui acceptent Sa paternité, "Il donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux" (Psaume 68:6). Dieu ne veut donc pas que l'homme demeure seul, particulièrement lorsque celui-ci a dû quitter sa famille (terrestre) pour suivre Jésus (Luc 18:28-30), aussi Il va pourvoir à une autre famille, l'Eglise, et devenir un Père pour chacun d'entre nous.

Dieu est le défenseur des orphelins (Psaume 68:5) et nous demande aussi de faire droit à l'orphelin, c'est-à-dire d'accueillir toute personne qu'Il ajoute à l'Eglise de Jésus-Christ. Ce qui permettra de créer un environnement où l'Esprit d'adoption pourra agir librement.

Cet Esprit d'adoption nous pousse donc à :

  • chercher la présence de Dieu dans l'adoration (Jean 4:23-24),

  • chercher à glorifier Dieu (Jean 7:18),

  • faire ce qui est agréable à Dieu (Jean 8:29),

  • nous comporter en fils (1 Corinthiens 13:11),

  • plaire à Dieu et non aux hommes (1 Thessaloniciens 4:1).

Le combat

Si nous avons un doute sur notre filiation divine, c'est que l'esprit orphelin est à l'oeuvre dans notre vie. Voici comment il agit :

« Eternel ! ils écrasent ton peuple, ils oppriment ton héritage ; ils égorgent la veuve et l’étranger, ils assassinent les orphelins » (Psaume 94:5-6).

Satan est un voleur, un assassin, un destructeur (Jean 10:10) et un menteur (Jean 8:44). C'est pourquoi il va constamment essayer de nous écraser (à travers les autres), de nous voler (notre héritage en Christ), de nous mentir sur notre statut d'enfant de Dieu ("Dieu ne peut pas t'accepter comme tu es"), de nous maintenir dans la peur (la mauvaise crainte de Dieu), etc. Tout cela pour induire en nous un comportement d'esclave.

Et c'est de cette manière que nous allons suivre cette voie de servitude pour nous faire accepter. Voie qui conduira malheureusement les autres à nous mépriser et nous blesser encore davantage, et enfin à nous rejeter.

Notre réponse

Nous avons notre part de responsabilité parce que nous acceptons souvent cette situation et nous nous en accommodons facilement. Mais c'est un péché car c'est contraire à la Parole de Dieu qui nous dit clairement que c'est un Esprit d'adoption que Jésus nous a envoyé et non un esprit de rejet et d'esclavage.

Alors repentons-nous d'avoir accepté les mensonges de l'ennemi de notre âme et d'avoir accepté cet esprit orphelin dans notre vie. Demandons au Père de nous pardonner car, en fait, c'est Lui que nous avions rejeté. Puis prenons l'autorité que nous avons reçue en Jésus-Christ et ordonnons à cet esprit de nous quitter en Son Nom.

C'est alors que nous pourrons recevoir l'amour du Père parce que l'Esprit de Dieu aura toute la place. Et cet amour qui nous faisait tant défaut et que nous recherchions sans succès auprès des hommes, viendra remplir notre vie de sa plénitude. Ainsi toutes les relations qui étaient faussées seront reconstruites de façon justes pour la gloire de Dieu le Père.

(retour Enseignements)