Enseignements

 

 



Un seul homme nouveau

par Jeff Davidson

« Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions ; il a voulu créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, et les réconcilier avec Dieu l'un et l'autre en un seul corps, par la croix, en détruisant par elle l'inimitié » (Ephésiens 2:14-16).

Jésus a pris deux peuples (les Juifs et les païens) pour faire en Lui un seul homme nouveau. Jésus-Christ seul est notre paix. Il n'y a pas de paix possible en-dehors de Lui. Par notre foi en Jésus-Christ, nous sommes justifiés et nous recevons la paix de Dieu (Romains 5:1). Sans la foi, il ne peut y avoir de paix, car il faut être justifié pour connaître cette paix.

La 'paix de Dieu' est différente de la 'paix avec Dieu', "Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera [phrouréo] vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ" (Philippiens 4:7). C'est là la paix de Dieu et de Jésus-Christ :

  • elle nous permet de nous réjouir en toutes circonstances (Philippiens 4:4),

  • elle nous empêche de nous inquiéter en nous faisant regarder En-Haut, car l'inquiétude vient des circonstances qui nous empêchent de nous réjouir (Philippiens 4:6). Nous faisons alors connaître nos besoins à Dieu et nous Le remercions, car nous croyons qu'Il reçoit nos demandes et que nous allons recevoir la réponse (Marc 11:24),

  • elle nous met à l'ombre des ailes de Dieu ("Je suis dans l'allégresse à l'ombre de tes ailes" Psaume 63:7).

Alors cette paix surpasse toute intelligence et garde nos pensées en Jésus-Christ. Le verbe grec phrouréo suggère une 'garde militaire' (une garnison) autour de nos pensées. La paix de Dieu est donc combative, elle protégera nos pensées.

Jésus est notre paix car par sa chair (son corps) il a renversé le mur (la Loi et les ordonnances) qui séparait les Juifs et les païens, afin de faire des deux peuples 'un seul homme nouveau'. Les deux deviennent une 'nouvelle création' en Christ (2 Corinthiens 5:17). Il n'y a pas de véritable paix, ni de véritable amour sans Jésus-Christ. Notre histoire commence par la foi d'Abraham, la Loi étant le pédagogue qui nous conduit à Christ pour être justifiés par la foi (Galates 3:24).

L'homme nouveau et l'Eglise de Dieu

« Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour Tête à l'Eglise, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » (Ephésiens 1:22-23).

L'Eglise a toujours été dans les pensées éternelles de Dieu, "C'est pourquoi les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu, selon le dessein éternel qu'il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur" (Ephésiens 3:10-11). L'Eglise, ekklésia en grec, c'est appeler du dehors dans quelque chose. Tout le monde est appelé à entrer dans l'Eglise. C'est un appel continu car Dieu veut que tout homme soit sauvé (Jean 3:16). L'homme nouveau entend ce que dit l'Esprit et le fait.

L'homme nouveau et la Maison de Dieu

« Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur » (Ephésiens 2:19-22).

La Maison de Dieu est établie sur le fondement des apôtres et des prophètes. Mais nous sommes aussi individuellement le temple de Dieu (1 Corinthiens 3:16), le temple du Saint-Esprit (1 Corinthiens 6:19). Dans la Maison de Dieu, Jésus est la pierre angulaire dont les ministères dépendent. Et nous sommes individuellement les pierres des murs car nous nous sommes approchés de Jésus la pierre vivante pour devenir, nous aussi, des pierres vivantes (1 Pierre 2:4-5). Et dans la présence de Christ, nous sommes continuellement transformés afin de pouvoir offrir des sacrifices spirituels à Dieu.

L'homme nouveau et la Famille de Dieu

« A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit dans l'homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi » (Ephésiens 3:14-17).

La Famille fonctionne lorsque l'Esprit de Dieu nous fortifie dans notre homme intérieur pour que Christ habite dans nos coeurs. La notion de Christ est beaucoup plus large que celle de Jésus car elle fait appel au Corps. Christ est alors vivant, vital, expressif dans notre coeur afin que nous soyons enracinés dans l'amour pour comprendre quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de Son amour. La Famille, ce sont les saints qui laissent le Saint-Esprit agir profondément en eux afin qu'ils soient sanctifiés. C'est vraiment dans la Famille que nous apprenons à marcher dans l'amour et à expérimenter la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de cet amour de Christ.

« Car l'amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts ; et qu'il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux » (2 Corinthiens 5:14-15).

L'amour de Christ nous presse sur les cotés pour nous propulser en avant vers le but et nous garder dans le droit chemin. Jésus est mort pour nous, et nous sommes aussi morts. Nous sommes pressés par son amour pour vivre pour Lui afin de ne plus vivre par la chair (pour juger par la chair). Si nous vivons par l'Esprit nous verrons Christ dans les autres (2 Corinthiens 5:16), et nous Le connaîtrons spirituellement en tant que nouvelle créature (2 Corinthiens 5:17).

L'homme nouveau et le Corps de Christ

« C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour » (Ephésiens 4:16).

Nous sommes le Corps connecté à la Tête (Christ) afin de faire les oeuvres que Jésus a faites et même des plus grandes (Jean 14:12). Lorsque Jésus remonta près du Père, il reçut un nom au-dessus de tout nom, Christ (Messie), et nous envoya le Saint-Esprit afin que le Corps ait la même capacité que la Tête pour faire les oeuvres du Père. Il y a donc une puissance qui coule de la Tête vers tout le Corps (Ephésiens 4:16).

Le Corps de Christ fonctionne comme le corps naturel composé de membres, dont la tête, qui sont tous de même nature (1 Corinthiens 12:12). Christ c'est la Tête + le Corps. Les cinq ministères (qui font partie du Corps) sont donnés pour équiper les saints afin de faire les oeuvres de Dieu jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et à la stature parfaite de Christ (Ephésiens 4:12-13). Le Corps est solidement attaché ensemble afin que les provisions de Dieu coulent de la Tête vers tous les membres qui acceptent de demeurer dans l'Alliance (Colossiens 2:19), à l'image du Psaume 133.

L'homme nouveau et l'Epouse de Christ

« Comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l'eau de la parole, pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable » (Ephésiens 5:25-27).

Christ sanctifie son Epouse en la lavant dans l'eau de la Parole car Il est impliqué dans la vie de son Epouse pour la rendre glorieuse. A l'instar d'Abraham, le Père désire une Epouse pour Son Fils. Genèse 24 est une image prophétique de ce que Dieu désire : une Epouse qui a un coeur disposé pour servir et pour écouter la Parole du Seigneur. Le plus grand dans le Royaume de Dieu, c'est le serviteur.

Les noces de l'Agneau auront lieu avec l'Epouse qui s'est préparée et qui est revêtue des habits de fin lin produites par ses oeuvres de service (Apocalypse 19:7). Les nations seront jugées sur leur service envers les pauvres, les malades, les étrangers et les prisonniers (Matthieu 25:31-46).

L'homme nouveau et l'Armée de Christ

« Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable » (Ephésiens 6:10-11).

"Au reste" fait référence à tout ce qui a été dit précédemment au sujet de l'homme nouveau. En effet, si nous ne combattons pas, nous ne pourrons pas vivre tout ce que Dieu a préparé pour nous. C'est pourquoi il faut se fortifier en Christ afin de résister à l'ennemi. En Esaïe 59:16, Dieu ne trouve pas d'intercesseur, alors Il s'appuie sur Son bras (Jésus) qu'Il a revêtu de la cuirasse de Sa justice.

Nous sommes fortifiés dans la grâce qui est en Christ (2 Timothée 2:1) car en devenant un homme nouveau nous avons été enrôlés dans l'Armée de Christ. La force qui nous rend capable de souffrir en bon soldat, c'est la grâce qui est en Christ. C'est pourquoi nous ne devons pas nous embarrasser des choses du monde, mais rechercher d'abord le Royaume de Dieu. Il nous faut alors une relation avec le Saint-Esprit et la mentalité du soldat pour avancer dans Son Royaume. Notre coeur doit être disponible pour rechercher chaque jour auprès de Dieu ce qui est Sa priorité pour nous.

(retour Enseignements)