Enseignements

 

 



Elle est tombée Babylone la Grande

par Jean-Louis Coraboeuf

« Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité ; et la terre fut éclairée de sa gloire. Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande !... Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités » (Apocalypse 18:1-5).

Lorsque nous parlons de Babylone, selon notre sensibilité spirituelle nous pensons :

  • à la Babylone physique qui était construite sur l'Euphrate (les grandes eaux) et qui doit être restaurée (Apocalypse 17:1), mais il est écrit en Apocalypse 17:15 que les grandes eaux représentent des peuples et des nations.

  • à Rome, la ville aux 7 collines (Apocalypse 17:9) et à l'Eglise Catholique Romaine.

  • à l'Europe du traité de Rome dirigée par un antichrist.

  • à la chute du système économique mondial symbolisé par les tours jumelles de New-York détruites le 11 Septembre 2001.

  • et aussi à tout système de contrôle anti-Dieu relatif au nombre de la bête, 666 (Apocalypse 13:18).

Que nous disent les Ecritures ?

"Sortez du milieu d’elle, mon peuple" (Apocalypse 18:4), ce message s'adresse au Peuple de Dieu dont nous faisons partie ; il ne s'adresse donc pas aux païens. Jésus a dit, "Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité, ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde" (Jean 17:15-18). Jésus pria pour nous, non pour nous retirer du monde, mais pour notre protection dans le monde et comme Dieu le Père l'a envoyé, Jésus nous envoie aussi dans le monde. "Sortez du milieu d’elle, mon peuple" ne signifie donc pas se retirer du monde. Nous devons rester dans le monde ! Mais comme Christ, la Tête, s'est sanctifié pour nous, le Corps, nous devons aussi nous sanctifier avec la Parole de Dieu.

La Babylone physique n'existe plus. L'Eglise Catholique Romaine ne domine pas le monde. Et même si elle refuse les valeurs judéo-chrétiennes, l'Europe n'est pas dirigée par l'Antichrist bien qu'elle prépare activement sa venue.

Que représente donc Babylone ?

"Sortez du milieu d’elle, mon peuple" (Apocalypse 18:4), ici Dieu parle uniquement à Son Peuple, l'Eglise. Considérons donc ce que l'ange dit à l'apôtre Jean à propos de Babylone en Apocalypse 18:23-24 :

  • "la lumière de ton chandelier [luchnos] ne paraît plus en toi", Jésus y a Lui-même retiré le chandelier (Apocalypse 2:4) parce que l'Eglise ne s'est pas repentie et a quitté son premier amour,

  • "la voix de l'Epoux n'y est plus écoutée [akouo, écouter en vue d'obéir]", Jésus-Christ parle, mais plus personne ne L'écoute,

  • "la voix de l'Epouse y est encore moins écoutée", les vrais disciples, l'Epouse de Jésus-Christ, n'ont plus la parole,

  • "par ta drogue [pharmakéia, drogue] toutes les nations s'écartèrent de la vérité", l'idolâtrie de la religion (l'opium du peuple) a écarté les peuples de la Vérité,

  • "en elle fut trouvé le sang des prophètes et des saints", on y a tué les véritables prophètes et les véritables saints afin de plus les entendre.

L'ange décrit donc de façon précise ce qu'il appelle "Babylone".

Que dit Babylone pour se défendre ?

"Je suis assise et je règne, je ne suis pas veuve, et pas de danger que je meure" (Apocalypse 18:7). Babylone la Grande dit :

  • "je domine sur le monde entier", elle prend la place de Jésus-Christ,

  • "je ne suis pas veuve", elle refuse de voir que l'Epoux, Jésus-Christ, l'a répudiée,

  • "je ne verrai jamais la fin", elle refuse de voir le jugement de Dieu qui vient sur elle (Sa Maison).

Mais il y a plus grave encore, selon les paroles prophétiques de Jérémie au sujet de Babylone (en Jérémie 50 et 51, Dieu prononce un jugement qui décrit ce qu'elle a commis) :

  • elle a dit que Dieu a abandonné Israël et Juda, et elle s'est attribuée leur place (théologie du remplacement),

  • et elle a commis des crimes contre le Saint d'Israël (Jérémie 51:5-8).

C'est pourquoi Dieu a dû réaffirmer que "ni Israël, ni Juda ne sont veufs de leur Dieu" (Jérémie 51:5 Interlinéaire). Comprenez ceci : Babylone a affirmé qu' "Israël n'était plus l'Epouse de Dieu (Son Peuple)" et a pris sa place ; mais Dieu dit, "Israël est toujours Mon Epouse (Mon Peuple)" et Il a répudié Babylone (qui est devenue veuve). Pendant des siècles l'Eglise (et aussi le monde) a cru à la théologie du remplacement (certains le croient encore aujourd'hui) et à cause de cela a persécuté les Juifs, le Peuple d'Israël, le Peuple de Dieu.

Qu'a fait Babylone pendant tout ce temps ?

  • sa cupidité est arrivée à son comble (Jérémie 51:13),

  • son idolâtrie a proféré ses mensonges (Jérémie 51:17),

  • sa prostitution l'a fait asseoir (dominer) sur toutes les nations (Apocalypse 17:15).

Mais Dieu a dit 3 fois en Jérémie 50 et 51, "Sortez du milieu d'elle pour ne pas périr avec elle, pour échapper à la colère de Dieu..." (Jérémie 50:8 et Jérémie 51:6,45), car Il va lui rendre selon ses oeuvres. Dieu doit manifester Sa justice à cause de Jérusalem et d'Israël (Jérémie 51:10,36,56) car Israël est toujours la tribu de Son héritage (Jérémie 51:19). Il ramène donc Israël dans sa demeure, dans les pâturages du Carmel et du Golan, et Il rassasie son âme sur la montagne d'Ephraïm (Jérémie 50:19).

Quand cela se produira-t-il ?

"Sortez du milieu d'elle, mon peuple, ... Que votre coeur ne se trouble pas, et ne vous effrayez pas..." (Jérémie 51:46-47). Parlant des temps précédant sa venue, Jésus a repris ce passage lorsqu'il a dit, "Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre" (Matthieu 24:6-7).

L'Apocalypse parle avec précision de la chute de Babylone la Grande au chapitre 14 :

  • le véritable Evangile de Dieu doit d'abord être annoncé à tous les peuples de la terre afin que tous les hommes craignent Dieu et Lui rendent gloire et adoration (versets 6 et 7),

  • Babylone la Grande sera jugée et tombera (verset 8),

  • la bête et son image seront là (verset 9) et seront jugés,

Comme la séduction sera grande, nous devons persévérer et garder les commandements de Dieu et la foi en Jésus jusqu'à la fin (Apocalypse 14:12).

"Sortez du milieu d'elle..."

Pourquoi faut-il sortir ?

  • comme le peuple d'Israël devait sortir de Babylone pour à nouveau entrer dans le Pays de la Promesse (Jérémie 50:19), nous devons sortir de Babylone la Grande pour entrer dans les promesses de Dieu pour notre vie,

  • pour ne pas participer à ses péchés et avoir part à ses fléaux (Apocalypse 18:4),

  • pour se préparer et devenir la véritable Epouse de Christ (Apocalypse 19:7-8).

Babylone la Grande

En conclusion, Babylone la Grande n'est pas une dénomination chrétienne particulière, mais c'est l'église qui accepte la théologie du remplacement, qui continue à pratiquer l'idolâtrie, qui ne laisse plus Christ régner, qui empêche les saints d'entrer dans leur appel, qui fait taire les prophètes de Dieu et qui écoute les faux-prophètes, qui s'oppose à l'Israël actuel, et qui finalement accueillera l'Antichrist. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit !

"Ordre donné par Jérémie le prophète à Séraïa..." (Jérémie 51:59) ce message est donc sur ce site.

(retour Enseignements)